Tout Ferré dans une bouteille... (Acte I)

27/11/2018
Tout Ferré dans une bouteille... (Acte I)

« Il est grand temps de rallumer les étoiles », disait Guillaume Apollinaire (dont on fête ces temps-ci le centenaire, soit dit en passant). Alors nous on a fait comme Guillaume il a dit...

Mon coffret ! Ton coffret ! Son coffret !... Je le VEUX !

Aujourd'hui moins connues et moins courues que les retentissantes années 60-70 passées sur le porte-avion Barclay, les années 40 et 50 de Léo Ferré sont pourtant essentielles, qui voient l'artiste sortir de terre, éprouver ses forces, explorer sa multi-potentialité. C'est une période pleine de bifurcations passionnantes entre œuvres lyriques et symphoniques, rengaines populaires et poésie chantée, où l'artiste fertilise la vaste lande de son œuvre-monde, affermissant les racines de ses accroissements ultérieurs.

Or, depuis « l'intégrale » Les Années Odéon publiée par Sony en 1993, le corpus enregistré par Léo entre 1953 et 1958 ne s'était pas retrouvé de nouveau proposé au public en un seul tenant avant... 2016 et le coffret Monsieur mon passé (1950-1960), paru chez Chant du monde sous la houlette d'Alain Raemackers pour marquer le coup du centenaire de la naissance de Léo Ferré, alors même que nous loupions le coche. Ledit coffret rassemblait pour la première fois les enregistrements officiels réalisés pour Le Chant du monde (1950-1954) et ceux de la période Odéon, désormais tombés dans le Domaine public et donc libres de droits. Il faisait tenir plus de 160 titres sur neuf disques, aboutissant à des durées d'écoute parfois proches des 80 minutes par disque, expérience assez éloignée de celle initialement proposée par les albums originaux de Ferré, aux enchaînements chamboulés. Il écartait en outre titres rares et inédits parus depuis la fin des années 1990.
 
Rallumant le flambeau de « la The Intégrale », première tentative contrariée de réédition des disques LCDM-Odéon par les éditions La Mémoire et la Mer entre 2004 et 2008, La Vie moderne (1944-1959) vient couronner ces efforts successifs et plusieurs années de réflexion sur la meilleure manière de présenter l'œuvre de Léo Ferré. Ce que nous vous proposons aujourd'hui est le coffret ultime dont nous rêvions : 14 disques (200 titres et quelques !) pour 15 années de création (1944-1959) surprenantes par leur diversité. Tout y est :
  • les premiers 78 tours de 1950
  • les neufs albums originaux parus entre 1953 et 1958, avec – pour la première fois depuis leur parution originelle ! – la reproduction à l'identique de leurs pochettes pour agrémenter le voyage et le retour aux couplages originaux (ne sont-ils pas l'expression de la volonté discursive de l'artiste après tout ?!)
  • les 45 tours non repris sur album
  • 56 titres rares parmi lesquels les enregistrements réalisés à RMC avant que Léo ne « monte » à Paris en 1946, les passages dans les studios de la radiodiffusion française entre 1947 et 1959 (dont De sacs et de cordes in extenso), mais aussi parmi lesquels la Symphonie interrompue, des extraits de la bande originale du documentaire Les Hommes de la nuit, et 18 titres ou versions totalement inédits à ce jour !
Jamais on n'est remonté aussi loin dans la trajectoire de la comète ferréenne, jamais on n'a été aussi exhaustif sur cette période fondatrice et ouverte (rien n'était encore décidé), jamais celle-ci n'a été aussi finement exposée dans son déroulé...
Alors bien sûr il est toujours présomptueux de parler d'édition « définitive », car des enregistrements inconnus ou considérés comme perdus aujourd'hui peuvent toujours resurgir de façon inattendue, mais enfin l'idée est là : le premier tiers de l'œuvre de Léo trouve ici son plus bel écrin.

Vous pouvez commander sur le site le coffret jusqu'au 27 décembre pour la modique somme de 39 euros (prix de lancement). Et même que les frais de port sont offerts !

Pour tout amoureux de Léo Ferré et pour tous les curieux désireux de prendre le fleuve à la source, de découvrir dans de bonnes conditions le cheminement de cet artiste parfois jugé intimidant mais ô combien gratifiant, il va sans dire qu'il serait dommage de passer à côté. L'unité fondamentale de l'œuvre enregistré complet commence désormais ici.
Car ce n'est qu'un début...


Alaric
Équipe LMELM

PS : tous ces enregistrements officiels étant tombés dans le Domaine public, c'est-à-dire à la merci des marchands de tapis qui rééditent tout et n'importe quoi n'importe comment – je veux dire : sans effort de mise en forme éditoriale, sonore et visuelle particulière – dans l'espoir de faire du bif avec (les pauvres, s'ils savaient...!), nous n'avions pas d'autres choix que d'inclure les concerts historiques à l'Olympia  (1955) et à Bobino (1958). Bien qu'ils contreviennent à notre logique d'intégrale « studio », il nous faut faire bloc contre la prolifération et l'éparpillement des publications Léo Ferré bas-de-gamme proposées par ces pignoufs, que les « lafarfouillettes » du streaming et du téléchargement accueillent sans émettre d'objections quant à la qualité d'ailleurs (mais passons). Avec LMELM, vous avez un gage d'authenticité, inscrit dans notre souci de respecter l'œuvre originale, qu'accompagne une clarté de vue sur ce dont on parle. Ce n'est pas rien.

PPS : certaines interprétations en public captée par la radiodiffusion française n'ont pas été incluses dans le coffret, par principe éditorial, par manque de place et par volonté de ne pas rendre l'objet prohibitif. Pour ce qui est de la période présentement couverte, nous rendrons ces enregistrements live progressivement disponibles au téléchargement sur le site, à commencer par le passage de Léo Ferré au cabaret Le Trou en 1950 (accessible prochainement...). N'hésitez pas à vous inscrire à notre lettre d'information pour être avertis des futures publications de ce type.

PPPS : un grand merci au dénicheur Daniel Dalla Guarda, à qui vous devez d'entendre Léo-le-crooner chanter accompagné de Stéphane Grapelli sur J'ai tant rêvé.

fermer

Daniel S.  —   27/11/2018  19:58

COMMENT FAIRE POUR LA PRECOMMANDE J'AI UN COMPTE MAIS NE TROUVE PAS L'ASTUCE
MERCI

Jean-Yves B.  —   27/11/2018  20:11

même problème , comment faire la précommande proposée ? moi non plus je ne trouve pas l'astuce . merci d'avance

Louis-Philippe C.  —   27/11/2018  20:23

Très heureux de voir enfin ce projet se concrétiser. La période 1944-1959 devient malheureusement du domaine public, avec tout ce que ça comporte comme « marchand du temple »... Une période faste pour l'œuvre de Léo Ferré, mais tellement difficile d'en trouver trace chez nos disquaires... Merci pour votre travail et surtout de rendre accessibles ces petits bijoux de début de carrière du grand Léo Ferré.

Alaric P.  —   27/11/2018  23:22

Tous les navigateurs fonctionnent, sauf Chrome (nous allons y remédier dans les semaines à venir). En attendant, si vous vous voulez effectuer votre précommande, il faut utiliser un autre navigateur. En cliquant sur les liens e l'article ci-dessus, vous arrivez sur la page du coffret : https://leo-ferre.com/disques/la-vie-moderne-integrale-1944-1959
Là, cliquez sur le bouton noir avec le symbole du panier, choisissez l'unique option dans la fenêtre qui s'affiche, puis dans votre panier entrez vos coordonnées et choisissez votre mode de livraison. Cliquez ensuite sur "finaliser l'achat" et entrez vos coordonnées bancaires puis validez. Cela devrait marcher. Si vous rencontrez toujours des difficultés écrivez-nous à contact@leo-ferre.com.

Alaric P.  —   27/11/2018  23:24

Merci Louis-Philippe pour votre commentaire. C'est sympa de partager votre joie. On espère que les surprises du coffret sauront charmer un connaisseur comme vous.

Paul Marie D.  —   28/11/2018  22:26

une question bien naturelle mais cruciale dans l'oeuvre de léo
quid du lp poetes vos papiers ??
est ce encore une fois une censure diplomatique de la participation de madeleine dans l'oeuvre de léo?
la négation dans l'oeuvre créatrice de Léo de l'apport de sa compagne frise la malhonnèteté
sans madeleine léo n'aurait jamais quitter son piano et ses lunettes
que dire du rutebeuf coécrit avec léo
et du choix des poemes de l'album verlaine rimbaud jean michel defaye en est un témoin sur et non partisan du travail en trio sur ce coffret deux disques
relisez le livre d'annie butor cela vours remettra les idées en place
la vérité verra t elle enfin le jour??
quant a la personne qui ne trouve pa s les originaux de ces disques les salons du disque les disquaires indépendants et les sites de venten ligne sont là pour combler ce manque
désolé de gacher la fete mais les faits sont là
je vous souhaite quand meme a toutes et tous ni dieux ni maitres
pas vrai mec!!!

Alaric P.  —   29/11/2018  12:27

Paul Marie,
Vous êtes en service commandé pour défendre la Vérité, c'est-à-dire la cause de Madeleine Rabereau ?
Vos "arguments" sont nuls et non avenus car :
1/ Annie Butor est de parti-pris ; ce qui sort de sa bouche n'est pas la vérité révélée. Elle reconstruit et exagère le rôle de sa mère dans l processus créatif de Léo Ferré. Par exemple, j'ai personnellement interrogé longuement JM Defaye et il ne s'est jamais prononcé sur l'interventionnisme de Madeleine quant au choix des poésies de Verlaine et Rimbaud et leur mise en musique (et pour cause : il ne vivait pas avec eux dans le Lot). En studio, Madeleine était (très) présente mais n'intervenait que pour donner son avis lors des prises voix (totalement incompétente pour le reste). Un vrai état des lieux, hors des querelles de famille, reste à dresser ; ce n'est pas l'objet de ce coffret.
2/ le disque Poète... vos papiers ! est intéressant archivistiquement et "conceptuellement", mais objectivement, la manière de dire les poèmes de Madeleine est chiante : c'est emprunté, c'est discursif, c'est ringard. Le contraste avec la diction de Léo est vraiment vraiment vraiment cruel... (rappelez-vous qu'André Breton, dont Léo a écrit qu'il disait de façon horrible la poésie, adorait la diction de Madeleine... CQFD !)
3/ si "on" n'est pas content, on n'a qu'à se mettre en frais pour republier physiquement le disque en question. Sinon, "des tonnes de crachat sur la criticature", n'est-ce pas !?
4/ disque par ailleurs parfaitement accessible aujourd'hui au téléchargement grâce aux marchands de tapis.
5/ et puis permettez-moi de vous citez dans le texte : "quant a la personne qui ne trouve pas les originaux de ces disques les salons du disque les disquaires indépendants et les sites de vente en ligne sont là pour combler ce manque". De quoi vous plaignez-vous alors ? Vous voudriez peut-être voir rééditer le disque de Madeleine avec Léo et pas les disques de Léo ?
Bref, non content d'être fielleux, vous êtes incohérent. Où est l'amour de l'œuvre dans tout ça ?

Gilbert B.  —   30/11/2018  11:01

Bonjour,
J'essaie de pré commander le coffret mais il est "épuisé"

Alaric P.  —   30/11/2018  12:18

Oups Gilbert, petite erreur informatique de notre part. Le coffret n'est pas encore épuisé, rassurez-vous ; vous pouvez donc le commander ! :-)

Luc D.  —   03/12/2018  17:07

Comment commander au départ de la Belgique via Mondial Relay ?

Alaric P.  —   05/12/2018  22:24

Luc, la Belgique et la France (et le Luxembourg) font partie de la même zone de livraison pour Mondial Relay. Il vous suffit de bien rentrer votre adresse et de choisir un point relais et vogue la galère !

Christian M.  —   15/12/2018  00:58

Merci bien reçu...trop content ! Mais je n'ai pas encore pu l'écouter. là ce me serait plus facile via l'ordi mais comment accède t-on au téléchargement donc ? Merci pour tout .

Christian B.  —   15/12/2018  15:53

très beaux coffret en effet et complet ... Mathieu Ferre parle en Intro de 3 autres coffrets Intégrale a venir ;
Un Barclay OK, un La mémoire et la mer OK ça fait 2 et le troisième .. avez vous des renseignements plus prècis Merci d'avance
Christian

Didier D.  —   15/12/2018  19:12

j'avais lu 39€ mais il est affiché à 48???

Alaric P.  —   15/12/2018  19:42

Merci pour vos retours enthousiastes.
Christian M., toutes nos excuses ; nous avons oublié de changer le texte dans la fenêtre d'achat... pas de téléchargement disponible pour le coffret (trop compliqué pour nous).
Christian B., nous avons des informations plus précises mais comme rien n'est encore fait, nous n'en dirons pas plus. Vous pouvez essayer de deviner... ;-)
Didier D. : le prix avec réduction est indiqué dans la fenêtre d'achat (il faut cliquer sur le bouton noir d'achat avec le petit symbole de panier) et dans votre panier.

Christian B.  —   16/12/2018  11:16

Salut Alaric ... peut tu m'envoyer ces information précises sur mon email: cricri.beney@free.fr .... STP .. promis je ne le répéterais pas !!! Merci d'avance Musicalement

Didier D.  —   16/12/2018  19:39

Je pense que le troisieme coffret rassemblera des concerts de Leo

Christian B.  —   17/12/2018  10:48

.. En espérant pour le coffret concert des inédits: les Bobino 1965 et 1967.. Le palais de congrès 1972 .. Le concert Francofolies 1987 en entier.. on peut rêver
Musicalement

Julien F.  —   17/12/2018  15:04

Bonjour,
Je voulais tout simplement adresser mes félicitations à toute l'équipe de La Mémoire et la Mer pour ce magnifique coffret. Nous en avions rêvé, il est né cette année. Merci de nous procurer cette joie. Encore bravo et en vous souhaitant de passer de bonnes fêtes!

Thomas L.  —   17/12/2018  18:17

Merci pour ce coffret. "Jeune" (34 ans) amateur de Léo Ferré, je découvre avec plaisir cette période pré-barclay que je connais mal. J'attends avec impatience le 3ème volet pour me plonger dans les dernières années qui me sont presque inconnues aussi ! Bonne continuation. Thomas

Pour écouter librement la musique de Léo, veuillez vous inscrire.

Cette inscription gratuite vous permet aussi de réaliser vos achats
et de recevoir notre lettre d'information.

Connectez-vous à votre compte :
Courriel
Mot de passe
Se souvenir de moi

Créez votre compte :
Courriel
Prénom
Nom
Mot de passe
Confirmation
Nous vous remercions de vous être inscrit
x
Votre profil :

x