Sur la scène... (Léo Ferré à l'Olympia)

« Les gens, il conviendrait de ne les connaître que disponibles
À certaines heures pâles de la nuit
Près d'une machine à sous, avec des problèmes d'hommes, simplement,
Des problèmes de mélancolie... »

Pour accéder à la liste des chansons, cliquez sur l'image ci-dessus.

Textes & musiques : Léo Ferré
Sauf textes : Jean-Roger Caussimon (Comme à Ostende, Ne chantez pas la mort)

Paul Castanier, piano

Réalisation : Nicora Hribar
Prise de son : Pippo Ghezzi
Montage : Wanda Seta
Mixage : Osvaldo Bargero
Production : Nicora Hribar
Conception & réalisation DVD : Mathieu Ferré & Alain Raemackers
Crédits visuels : Patrick Ullmann

Image 4/3 - Toutes zones - Pal
Son mono - Couleur (16mm)
Durée : 1h20 environ

Enregistré en public à l'Olympia de Paris, en octobre-novembre 1972.
Publié pour la première fois le 26 octobre 2001 par La Mémoire et la Mer.
Le Chien

Le Chien

La Fleur de l'âge

La Fleur de l'âge

À toi

À toi

Avec le temps

Avec le temps

L'Oppression

L'Oppression

Pépée

Pépée

Ni Dieu ni maître

Ni Dieu ni maître

Cette captation d'outre-saison, réalisée par une équipe italienne avec des moyens réduits, sommeillait incognito dans les archives de la télévision belge (RTBF), oubliée de tous depuis belle lurette, avant qu'un heureux concours de circonstances ne mette les Éditions La Mémoire et la Mer sur sa piste.

Complètement inédit, ce film miraculé documente le retour de Léo Ferré à l'Olympia fin 1972, dix-sept ans après son premier passage en tête d'affiche dans cette salle. Léo est alors à l'apogée de sa notoriété. On le découvre ici d'une grande maîtrise vocale et d'une sobriété scénique exemplaire, à la limite du laconique. Léo se plante devant le micro, massif et imperturbable, et accomplit une des choses les plus difficiles dans l'art de la scène : ne rien faire. Il accompagne son chant de quelques gestes aussi rares que puissants, et puis c'est tout ; tout le corps est contenu dans la voix. À aucun moment Léo ne cherche à se conformer aux canons de la « bonne chanson » ni à plaire. Et pourtant, v' là-t-y pas que son austère charisme nous emporte !

Publié en prélude à la réédition sur support DVD des spectacles au Théâtre des Champs-Élysées et au Théâtre Libertaire de Paris, ce concert filmé-ci n'est pas intégral. Sur les vingt-huit chansons alors interprétées par Léo, vingt-et-une sont ici retenues. La légende veut que Léo lui-même ait participé à leur sélection et à leur assemblage.

Pour un tour de chant complet à l'Olympia, on se reportera au double album Seul en scène. Pour découvrir l'évolution de ce répertoire à six mois d'écart, on se reportera au disque Sur la scène..., capté quant-à lui à Montreux et à Lausanne.

Alaric Perrolier – 2016
fermer

Pour écouter librement la musique de Léo, veuillez vous inscrire.

Cette inscription gratuite vous permet aussi de réaliser vos achats
et de recevoir notre lettre d'information.

Connectez-vous à votre compte :
Courriel
Mot de passe
Se souvenir de moi

Créez votre compte :
Courriel
Prénom
Nom
Mot de passe
Confirmation
Nous vous remercions de vous être inscrit
x
Votre profil :

x